Notre programme de durabilité « Pescanova Blue »

Conformément à notre Politique de développement durable, le programme de développement durable « Pescanova Blue » est la réponse opérationnelle du Groupe Nueva Pescanova au positionnement de ses piliers RSE (Planète, Personnes, Produit et Communautés).

Nous voulons ainsi contribuer à la promotion d’une culture de responsabilité d’entreprise basée sur la création de valeur partagée pour la société et les autres parties intéressées, en préservant l’environnement naturel dans lequel nous exerçons notre activité, en assurant le développement professionnel et personnel de nos travailleurs, faciliter l’accès aux produits de la mer, à nos consommateurs et favoriser le développement des communautés dans lesquelles nous sommes présents.

Le programme de durabilité « Pescanova Blue » promeut des opérations et des pratiques plus durables dans leurs aspects biologiques, environnementaux, technologiques, économiques, commerciaux et sociaux, à travers :

  • La définition de cinq principes de durabilité dans les domaines de l’approvisionnement durable, de la responsabilité du travail, des opérations responsables, des communautés plus prospères et d’un comportement éthique et droit, alignés sur nos obligations et objectifs de conformité réglementaire.
  • Un système de validation des preuves de durabilité dans ses sphères environnementale, sociale et économique.
  • Un plan intégré d’initiatives conçu pour guider et documenter l’utilisation responsable et durable des ressources naturelles et de l’énergie dans les activités menées par les sociétés du Groupe Nueva Pescanova.

Preuve de durabilité

La marque de conformité «Pescanova Blue» incorporée dans un récipient d’un produit de marque Pescanova signifie que les matières premières d’origine de la pêche ou de l’aquaculture, avec lesquelles ce produit alimentaire a été fabriqué, ont été obtenues de manière durable et ont la preuve correspondante de origine documentée et vérifiable, conformément au principe d’approvisionnement durable du programme de durabilité « Pescanova Blue ».

Ce programme comprend un système de reconnaissance des preuves de durabilité des matières premières des produits de la mer Pescanova. Les matières premières durables sont celles qui, selon notre programme de durabilité « Pescanova Blue », démontrent la conformité à l’une des options suivantes :

Type I – Certificats d’audit de tiers provenant de références de durabilité de la pêche ou de l’aquaculture privées (écolabels) conformes aux principes de pêche responsable de la FAO reconnus par la Global Sustainable Seafood Initiative (GSSI).

Type II – Conformité aux exigences du Référentiel Privé Pêche Durable du Groupe Nueva Pescanova dans les pays ou espèces pour lesquels il est en vigueur.

Type III – Actions complémentaires pour la durabilité de la pêche et/ou de l’aquaculture, telles que les projets d’amélioration de la pêche (FIP en anglais) ou d’aquaculture (AIP) gérés et documentés de manière transparente et adéquate.

Type IV – Conformité aux critères d’évaluation des performances des pêcheries selon les mesures de durabilité mondialement acceptées selon la plate-forme de profilage scientifique FishSource.

Notre vision de la durabilité

Chez Nueva Pescanova Group, nous alignons notre politique de développement durable sur les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies (ONU) énoncés dans son programme Agenda 2030. Nous reconnaissons les principes du développement durable et la définition de la durabilité proposée par la Commission mondiale des Nations Unies sur l’environnement et le développement (le rapport Brundtland de 1987) comme « répondant aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. »

Le développement durable et l’action responsable sont des aspects incontournables et essentiels de la culture d’entreprise du Groupe Nueva Pescanova, et cela parce que nos activités sont déterminées par la nature extractive et/ou consommatrice des ressources naturelles, qu’il s’agisse de la pêche, de l’aquaculture ou de l’élaboration et de la commercialisation de produits de la mer.

La valeur intrinsèque de ces ressources naturelles doit toujours être transférée au produit final offert au consommateur de manière responsable, afin de garantir la durabilité de ces activités. De manière complémentaire, le bénéfice généré par les activités du Groupe est également encadré dans les sphères sociales et économiques, à travers la création de valeur partagée, d’emplois, de connaissances, d’infrastructures, entre autres, générant de la valeur tangible et intangible au profit de la société et des partenaires du Groupe Nueva Pescanova.

La conservation des ressources naturelles et la génération d’avantages sociaux et économiques résultant d’une action responsable, au profit des générations présentes et futures, encadrent la définition de la durabilité pour le Groupe Nueva Pescanova.

Portée et principes de durabilité

APPROVISIONNEMENT DURABLE

L’objectif est que 100% des espèces que nous pêchons, élevons ou achetons aient une origine durable et une transformation réalisée de manière responsable, respectant le 1er principe de durabilité : « Nous pêchons, cultivons et produisons de manière durable et respectant la planète ».

RESPONSABILITÉ DU TRAVAIL

L’objectif est que 100% des personnes qui composent l’effectif des sociétés du Groupe Nueva Pescanova bénéficient d’un emploi légal, juste et décent, formalisé et attesté par un contrat de travail valide conformément à la législation applicable, avec la mise en œuvre des plans de gestion des talents, de la diversité et de l’égalité, du recrutement, de la santé et de la sécurité au travail et de la formation et du développement professionnel, avec les justificatifs respectifs, respectant le 2e principe de durabilité : « Diversité, sécurité et développement personnel et professionnel de nos professionnels ».

OPÉRATIONS RESPONSABLES

L’objectif est que 100% des produits proposés avec la marque Pescanova présentent des effets bénéfiques sur la santé du consommateur, tels que la présence d’acides gras bénéfiques pour la santé humaine (tels que les oméga 3 EPA et DHA), des protéines à haute valeur ajoutée. biologique, vitamines (telles que B12, B3, D, E, A), minéraux (tels que phosphore, sélénium, zinc, fer, cuivre, iode, magnésium, potassium, calcium), incorporation d’ingrédients aux effets positifs reconnus pour la santé humaine ou, enfin, l’amélioration continue des formulations de nos produits alimentaires élaborés (tels que réduction de matières grasses, sel, gluten, lactose, ou autres) ; le tout dans le strict respect de la législation sur la qualité et la sécurité des aliments pour les consommateurs, et en référence à la sécurité et à la qualité des aliments dans leur processus de manipulation ou de production, grâce à une certification reconnue internationalement, respectant le 3ème principe de durabilité: « Nos produits ils contribuent positivement à la santé et au bien-être de nos consommateurs ».

DES COMMUNAUTÉS PLUS PROSPÈRES

L’objectif est que 100 % des communautés où nous sommes présents bénéficient de projets de transfert de connaissances, de création et de stabilité d’emplois, d’investissement dans des actifs ou des infrastructures, ou de travail social, avec la documentation respective dans un rapport annuel ou un format équivalent, respectant les 4e principe de durabilité : « Nous améliorons la qualité de vie des communautés dans lesquelles nous vivons et travaillons ».

UN COMPORTEMENT ÉTHIQUE ET INTÉGRAL ALIGNÉ AVEC NOS OBLIGATIONS ET OBJECTIFS DE CONFORMITÉ RÉGLEMENTAIRE

L’objectif est le respect intégral des réglementations légales applicables dans chaque lieu où nous exerçons notre activité et des dispositions qui composent notre système réglementaire de gouvernance d’entreprise et de conformité, en respectant le 5e principe de durabilité : « Nous respectons toutes les exigences éthique et juridique ».

Approvisionnement durable

Certification MSC de la zone de pêche du merlu du Cap namibien (Merluccius capensis et Merluccius paradoxus).

Après un long processus de progrès et de revers, la certification MSC de l’industrie de la pêche au merlu du Cap en Namibie a été obtenue en décembre 2020. Avec elle, de nouveaux marchés et opportunités commerciales ont été ouverts.

Savoir que le merlu est bien géré, car c’est une pêche durable et que l’impact sur l’environnement est minimisé, nous donne, en tant que groupe d’entreprises, la confiance d’investir dans le secteur, car il nécessite une forte biomasse de merlu.

Tout notre travail acharné (par l’intermédiaire de la Namibian Hake Association) a porté ses fruits et le TAC en Namibie reste à des niveaux durables de 154 000 tonnes par an. C’est une population de poissons très importante pour la Namibie et l’Afrique, et elle est également recherchée dans le monde entier.

Avec cette certification, la Namibie gagne en crédibilité grâce à la vérification externe des opérations de pêche durables et légales. En outre, il s’agit d’un élan majeur pour l’industrie de la pêche et les secteurs de la transformation des produits de la mer en Namibie. La certification de nos prises de merlu est fondamentale pour notre développement commercial et une opportunité d’approvisionner de nouveaux marchés internationaux plus exigeants qui exigent des produits de la mer certifiés durables.

Référence de la pêche durable du Groupe Nueva Pescanova

Là où les programmes de certification de la pêche n’atteignent pas, nous avons développé un référentiel de pêche durable basé sur les principes de pêche responsable de la FAO.

Nous avons appliqué notre référence de pêche durable à la pêcherie de merlu du Cap (Merluccius capensis et M. paradoxus) en Namibie.

Depuis sa mise en place en 2013, le référentiel est audité annuellement par Bureau Veritas. Cette reconnaissance atteste de l’origine responsable et durable de nos produits de merlu namibien.

Il est à noter que le référentiel vérifie notre engagement envers la durabilité des pêches, le développement durable, la conservation des écosystèmes marins et le respect de l’environnement, la gouvernance et la rationalisation des activités de pêche, et la responsabilité sociale et sociale.

Projet d’amélioration de la pêche Mahi-mahi (FIP) au Pérou

Nous faisons la promotion et participons au FIP du mahi-mahi (Coryphaena hippurus) au Pérou. La pêcherie péruvienne de mahi-mahi, ou dorado, comprend plus de 4 200 pêcheurs et est l’une des pêcheries artisanales les plus importantes du pays.

La nature hautement migratrice du mahi-mahi constitue un problème critique pour cette pêcherie.

La collaboration entre les parties prenantes du FIP, telles que l’IMARPE (Instituto Peruano del Mar) et les participants du FIP, conduit à des améliorations par rapport à la norme du Marine Stewardship Council (MSC).

Plus d’informations ici : FIP mahi-mahi Pérou

Projet d’amélioration de la pêche à la crevette d’Argentine (FIP)

Nous faisons la promotion et participons à la crevette FIP (Pleoticus muelleri) en Argentine.

La pêcherie argentine de crevettes roses ou de crevettes rouges est la principale pêcherie de crustacés en Argentine et l’une des ressources marines les plus importantes de l’Atlantique sud-ouest.

Plus d’informations ici : FIP gambón de Argentina.

La marque de conformité « Pescanova Blue »

Le sceau «Pescanova Blue» incorporé dans un conteneur de produit Pescanova signifie que les matières premières d’origine de la pêche ou de l’aquaculture, avec lesquelles ce produit alimentaire a été fabriqué, ont été obtenues de manière durable et ont les preuves documentées correspondantes d’origine et vérifiables, respectant le principe d’approvisionnement durable du programme de durabilité « Pescanova Blue ».

Consultez notre rapport d’étape sur la réalisation des objectifs de développement durable de 2020 (en anglais).

Aliments durables pour l’aquaculture

Nous reconnaissons le rôle important et croissant de l’aquaculture en fournissant des protéines animales pour la consommation humaine et en aidant à réduire la pression de la pêche sur les lieux de pêche sauvages. Nous sommes conscients que l’aquaculture de poissons et crustacés porte la responsabilité de choisir des aliments avec des ingrédients obtenus de manière responsable et durable.

La formulation de ces aliments est alignée sur les exigences et les préférences de chaque espèce et de son stade de développement. La farine de poisson est une matière première d’origine animale et marine de haute valeur nutritionnelle dans l’alimentation des espèces cultivées, de manière générique en raison de sa composition en protéines, acides gras, vitamines et autres nutriments.

L’alimentation avec laquelle ces espèces sont nourries en captivité est en grande partie composée de farines et d’huiles de poisson provenant de la capture d’espèces sauvages. Dans ce contexte, il est nécessaire de s’assurer que l’approvisionnement desdits ingrédients se fait de manière responsable, en tenant compte de la protection de l’environnement et du développement social, en respectant les droits de l’homme et du travail de tous les acteurs de la chaîne de valeur, et de manière durable, considérant les principes et les mesures de gestion des pêches des espèces incorporées. La demande croissante de ces protéines animales et la disponibilité de biomasse provenant de sources bien gérées peuvent déterminer l’utilisation de sources alternatives, telles que les ingrédients d’origine végétale terrestre. Ici, il est essentiel de continuer à veiller à des processus de production et de commerce responsables et durables.

Engagement

En termes de durabilité, nous nous engageons à utiliser des aliments pour animaux dans l’alimentation des espèces cultivées fabriqués exclusivement avec des matières premières qui n’ont pas d’impact négatif sur l’environnement naturel où elles sont extraites, en respectant les critères de qualité et de sécurité pertinents et d’autres critères de durabilité adoptée pour la culture aquacole spécifique.

Nous travaillons pour que le flux que nous utilisons soit :

Durable Les matières premières doivent répondre aux exigences d’origine responsable et durable, conformément à nos politiques, et ne peuvent pas incorporer d’espèces menacées (selon la liste rouge de l’UICN) ou issues de captures illégales, non déclarées et non réglementées (pêche INN), ainsi que les avec des pratiques néfastes de déforestation ou de conversion liées à la production agricole.
Parties responsables La chaîne de valeur des matières premières doit respecter les principes de respect des droits de l’homme et du travail légal, décent et équitable.
Certifiés Dans nos activités aquacoles, nous utiliserons des aliments dûment certifiés.
Traçables

 

En plus d’être dûment identifiés, les ingrédients doivent disposer d’un système de traçabilité de leur origine et de leurs caractéristiques.

 

Gouvernance

En vue de promouvoir la durabilité dans l’approvisionnement en aliments pour animaux utilisés dans l’aquaculture de turbot et de crevettes, nous avons inclus dans la Politique sectorielle de responsabilité aquacole les mesures jugées nécessaires pour garantir que nous utilisons des aliments avec des ingrédients obtenus de manière durable et responsable.

  • Conformément à la politique d’achat d’entreprise du groupe, nous exhortons les fournisseurs d’aliments à adopter les principes et les normes de conduite énoncés dans la charte sociale et éthique des fournisseurs du groupe Nueva Pescanova, qui vont du comportement éthique et de la conformité réglementaire à la durabilité environnementale, la qualité et la transparence. Tous les fournisseurs doivent accepter et souscrire à la Déclaration Responsable de la Charte Ethique et Sociale de Notre Fournisseur.
  • Nous travaillons en collaboration avec nos fournisseurs d’aliments (et fabricants) pour garantir le respect intégral des besoins nutritionnels des animaux et l’utilisation de solutions aussi durables que possible, poursuivant les résultats les plus efficaces. En fonction de la méthode de culture (systèmes extensifs ou intensifs), de la phase de développement de l’espèce cultivée, entre autres facteurs, la composition de l’aliment peut varier considérablement.
  • Nous évaluons l’origine et la durabilité des matières premières, d’origine marine ou terrestre, utilisées dans la fabrication de ces aliments.
  • Nous travaillons avec des fournisseurs désignés, autorisés et audités dans des processus qui incluent la traçabilité, la durabilité, la sécurité alimentaire, les systèmes de qualité et la politique éthique et environnementale.
  • Nous accordons une attention particulière au contrôle de la durabilité des matières premières d’origine marine, telles que la farine et l’huile de poisson, en choisissant des fournisseurs de prestige reconnu et approvisionnés par des pêcheries certifiées ou en participant à des programmes d’amélioration de la durabilité.
  • Nous intégrons les alternatives les plus durables conformément aux principes de la politique de développement durable du groupe Nueva Pescanova.
  • Nous collaborons avec les fabricants d’aliments pour essayer de réduire l’utilisation de farines et d’huiles de poisson issues de la pêche à réduction directe, en profitant plutôt des sous-produits des industries de la pêche, en encourageant la circularité et l’optimisation de l’utilisation des ressources halieutiques.

Consultez notre rapport d’étape sur la réalisation des objectifs de développement durable de 2020 (en anglais).

 

Notre engagement pour le bien-être animal en aquaculture

Nous reconnaissons dans notre Politique sectorielle de responsabilité aquacole la relation entre le bien-être des animaux, leur santé et le succès de leur développement et de leur croissance. C’est pourquoi la stratégie et le succès de nos opérations aquacoles incluent un engagement envers le bien-être des animaux d’élevage.

Nous nous engageons à garantir le respect des « cinq libertés » des animaux de ferme, universellement reconnues, et qui sont déclarées comme animaux indemnes de :

  • Faim et malnutrition, fournissant une alimentation adéquate pour maintenir la santé et la vigueur.
  • Inconfort extrême, inconfort physique et douleur, offrant un environnement physique adapté à chaque espèce.
  • Blessures et maladies, grâce à une prévention adéquate et un diagnostic et un traitement rapides.
  • Obstacles à manifester un comportement naturel, offrant un espace suffisant et des conditions appropriées pour chaque espèce.
  • Peur et angoisse, minimisant toutes les sources de stress.

Nous considérons que le manque ou la difficulté d’avoir ou de fournir l’une des « cinq libertés » est un indicateur de « mauvais bien-être » et qu’il peut en résulter une perte d’efficacité indésirable de notre fonctionnement.

Nous considérons qu’il est essentiel pour que les espèces cultivées ne souffrent pas de pathologies, que l’on s’assure que les animaux ne soient pas exposés à des conditions extrêmes pouvant générer des faiblesses physiologiques, en maintenant des conditions de culture optimales tout au long du cycle de vie, et en minimisant les sources de stress. En ce sens, nos actions portent sur :

  • La conception appropriée des équipements et des installations pour éviter les dommages physiques et assurer un stress minimal aux espèces cultivées.
  • La mise en œuvre de mesures de surveillance systématique et continue des conditions optimales en fonction de chaque phase de développement et de culture.
  • Contrôle visuel quotidien pour un bon suivi des conditions d’alimentation et de la qualité des paramètres physico-chimiques du milieu de culture.
  • Réaliser des contrôles systématiques de désinsectisation, dératisation et désinfection (DDD).
  • L’exécution régulière des contrôles de routine en laboratoire, des plans d’hygiène systématiques et de la surveillance des maladies.
  • La classification des individus par taille.
  • Le contrôle périodique de la biomasse.
  • Formation du personnel au bien-être et aux bonnes pratiques de management.
  • Minimiser l’incidence des prédateurs.
  • Le respect dans le transport des animaux des protocoles/procédures correspondants couverts par les certificats vétérinaires de l’autorité compétente.
  • L’assurance que l’abattage des animaux d’élevage respecte les normes nationales, en particulier la norme AENOR UNE 173300 (Guide des bonnes pratiques d’abattage en pisciculture) et les bonnes pratiques suggérées au niveau international (telles que celles incluses dans le Code sanitaire pour les animaux aquatiques de l’Organisation mondiale de la santé animale).

Consultez notre rapport d’étape sur la réalisation des objectifs de développement durable de 2020 (en anglais).